dimanche 3 avril 2011

Notre velo-velo quotidien...

Peu a peu, alors que les kilometres defilent et que les journees se succedent, on vient a organiser notre petite vie quotidienne de cyclo-voyageurs :

Les journees commencent si possible pas trop tard car, que l'on soit au bureau ou dans les champs, en rando ou a velo, c'est le matin que l'on est le plus efficaces ! Donc debout avec le soleil vers 7h lorsqu'on bivouaque (sans reveil tout de meme), ou debout en meme temps que nos hotes lorsque nous sommes accueillis...
La carte tourne tous les jours: un jour c'est l'un qui mene et qui gere l'orientation et l'itineraire... le lendemain c'est l'autre.
Thomas a revu l'organisation de ses sacoches, et s'est encore deleste de 3 kg (notamment en terminant le bouquin de Ken Follet entame a Paris...) qui ont ete renvoyes par colis a la famille...
Au cours de la journee, on s'arrete regulierement pour s'approvisionner dans les petits commerces, decouvrir les specialites du coin - comme cette fameuse bruscietta, qui nous tient depuis 3 jours deja !


Combien de kilometres par jour ? C'est la question recurrente, a laquelle nous n'avons pas de reponse definitive ! Disons, entre 40 km les jours vraiment cool (ou s'il y a une grosse ascension au programme), et plus de 100 km les jours ou on est vraiment obliges (en fonction de l'etape prevue le soir)... mais on essaie d'eviter les "journees de plus d'un siecle" !
 
 


Depuis notre arrivee en Suisse, sur le lac de Neufchatel, nous avons progresse de lac en lac : lac de Thun, lac de Brienzer, lac Majeur, lac de Lugano... ici le magnifique lac de Come, que nous avons traverse en bateau !


Le soir venu, la recherche du bivouac est une etape critique qui peut faire l'objet de longues discussions : la, ca va ? Suffisamment discret ? A l'abri, confortable ? Ou on continue ? Mais est-ce qu'on trouvera mieux plus tard ? Au final, c'est toujours le resultat d'un compromis discretion-confort / fatigue-envie de se poser...

Le montage de la tente, l'allumage du bruleur, la popote... on ne veut affecter personne a chacune de ces taches, alors on se relaie, on essaie de changer chaque jour.
Le choix de l'itineraire pour le lendemain, ou pour la semaine a venir, doit faire l'objet d'une longue concertation... En effet les mauvais choix peuvent etre tres regrettables, comme par exemple l'affreuse vallee de Sondrio que nous nous sommes tapes pendant une journee entiere, alors qu'en etudiant mieux l'itineraire et en discutant davantage nous aurions plus la contourner...

Lorsque nous avons acces a Internet, il y a la prise de contacts avec les etapes suivantes, qui prend pas mal de temps. Pareil, on essaie de se partager cette quasi "corvee" : nous utilisons trois sites Internet, Couch Surfing, Hospitality Club, et Warm Showers, qui nous permettent de contacter des gens qui habitent sur notre itineraire, et qui sont prets a nous accueillir gratuitement. Nous etions deja inscrits depuis longue date en Bretagne, et avons recu plusieurs voyageurs a la maison de cette maniere...

Les soirs ou nous sommes accueillis ainsi, nous en profitons pour nous doucher (ah que c'est bon !), faire un peu de lessive, et bien sur, surtout, profiter de ces rencontres plus riches les unes que les autres : Serena et Gabriel a Druogno, Urs et Therese pres de Ponte Tresa, Emmanuela et Georgio a cote de Trento... autant de personnes differentes, du coiffeur au docteur, de l'informaticien a la prof de yoga, avec un point commun : l'ouverture sur l'autre et sur le monde. Alors que tant d'autres nous auraient ferme leur porte...



A velo avec Gabriel et Serena, ou autour d'un far breton avec Emmanuela et Giorgio...
 

Une sorte de routine de l'extra-ordinaire qui prend forme ? Peut-etre, on espere pas, mais en tout cas on prend conscience que la reussite au quotidien d'une telle aventure repose sur un dosage subtil : il s'agit de marier dans les proportions adequates les ingredients suivants : spontaneite, audace, improvisation et reactivite, mais aussi preparation, organisation et anticipation.


Il va sans dire que la recette est propre a chacun, et que l'elaboration d'une recette de couple est un defi supplementaire... que nous relevons plutot bien pour l'instant !
 

4 commentaires:

Quartier Robien a dit…

Tous nos encouragements à Thomas et Elise : http://quartierrobien.unblog.fr/2011/04/02/vas-y-thomas/#comments

lp16 a dit…

Super votre blog !!! De gros bisous de Bretagne ! C'est très touchant de lire vos péripéties et vos impressions ... Ca donne envie !!! Bon courage à vous ! profitez en bien ! Belle aventure à vous ! Marie do

EC a dit…

Grazie mille ! E un piacere leggere il vostro blog !
Ci vediamo pronto...

Anonyme a dit…

bsalut les amis, heureuse de vous lire. Elise anne m'a donné les cordonées du blog. C'est magique de vous suivre. Je vous embrasse tous les deux Alix