mercredi 23 mars 2011

A travers la Franche-Comté...

Apres la traversee de la Bourgogne, nous avons achevé notre traversée de la France par une petite étape en Franche Comté, fort agréable pour nos estomacs, peut-etre un peu moins pour notre foie...

A Besançon, retrouvailles avec les anciens collègues d'Elise, à coups de Maredsous (la bière locale), et en dégustant de délicieuses boîtes chaudes (le Mont d'Or au four, avec des patates !), des bonnes saucisses de Morteau, etc...


La pause bisontine est également l'occasion de procéder a la révision des 1000 km: nettoyage et degraissaige total des vélos, vérifications de la transmission, changement de chaîne, etc.

A Besançon, M. Raymond du Clean Auto s'est fait un plaisir de nettoyer nos velos !

Nouveau départ dimanche matin, sous le soleil, de Besançon, en direction de Pontarlier.

Une ancienne fabrique de tuiles. Vu la taille des toîts des maisons franc-contoises, les tuileries sont légion dans cette région...

Entre Besançon et Pontarlier, remontée de la vallée de la Loue... Un vrai bonheur, si ce n'était le traffic de motos (on est dimanche...)



A mesure que nous progressons vers l'Est, les paysages et l'architecture changent petit à petit. C'est là tout l'intérêt du voyage à vélo : avancer lentement pour sentir l'environnement se transformer au fil des kilomètres, au fil des jours... Les maisons sont devenues de larges bâtisses, qui servaient également pour les animaux et pour stocker le foin. Le relief se forme, les paysages s'élèvent, et soudain on se sent passer l'un des seuils qui caracterisent le relief du Jura...

Arrivés à Pontarlier, en ce dimanche soir électoral pour la moitié des cantons français, nous retrouvons notre contact CouchSurfer, qui n'est autre que François MANDIL, le candidat Europe Ecologie pour le canton de Pontarlier !


Après le dépouillement, c'est l'annonce des résultats (15% !)... puis soirée déebriefing avec le comité local, pour discuter des suites a donner a ce premier tour...

 
Le lendemain, départ de Pontarlier pour la Suisse. Nous montons sur les hauteurs du Jura, au pied des pistes de ski que les canons tentent encore d'enneiger, a grands renforts d'eau et d'électricité...


Quelques kilomètres plus loin, notre première frontière : la Suisse. Yeepee, bye bye la France, le voyage commence !

2 commentaires:

Nanou a dit…

vous êtes allés vous faire une petite beauté chez Guinot avant de partir de Besançon ? Zavez raison, les vélos chez Clean Auto et vous chez Guinot, y'a pas de raison que vous ayez pas le droit au toilettage des 1000 bornes vous aussi :-D
Bonne route !

Dewi a dit…

Merci pour la carte postale :)

Je la trimballe avec moi pour la montrer à tous ceux qui n'ont pas eu la chance de gagner au grand jeu concours!

Vous me faites vraiment rêver, et voyager, et vous commencez à titiller mes envies de voyage...

Bisous les copains!

Dewi